Après l'incendie, des premiers secours togolais

8 septembre 2023
Isabelle Tranchimand
L'équipe de l'association VIE posant pour la caméra après avoir reçu un lot de matériel des mains du préfet (photo DR).

Vendredi 1er septembre 2023, le préfet de Tône (chef-lieu : Dapaong), est venu à l'orphelinat Sainte-Monique apporter un don en matériel pour les enfants de Vivre dans l'Espérance. Le reportage tourné, à cette occasion, par la télévision togolaise.

Après ce tragique incendie survenu à l'orphelinat Sainte-Monique, aujourd'hui, il y a quelques raisons de reprendre confiance, car la mobilisation pour aider l'association VIE s'est rapidement organisée : en France, grâce à la générosité de vous tous et à l'action de chacun des membres d'Enfants de l'Espoir ; au Togo, avec l'appui du diocèse et celui de l'administration.


Dans ce reportage de la télévision togolaise, que l'association française Yovo Togo nous a fait parvenir - merci à elle -, deux mentions spéciales.

L'une pour Pierre Koak, l'un des jeunes de Vivre dans l'Espérance, qui raconte dans le détail ce qui s'est passé ce funeste soir du 29 août (photo ci-contre - DR).

La seconde pour maman Rita, Tani Kangba, responsable de la maison familiale Sainte-Monique, qui a reçu le don en matériel des mains de M. Tchimbiadia, préfet à Dapaong, et accueilli l'équipe de tournage.

Bien sûr, la mobilisation se poursuit.
>> Pour toutes informations et précisions, se reporter à la page
« Urgence incendie » pour 100 orphelins de Dapaong.

PREMIÈRES URGENCES
JE DONNE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES TOUCHÉS
PAR L'INCENDIE *

* Votre don ouvre droit à une réduction fiscale.
Par exemple, un don de 60 € vous coûte 20,40 € après déduction.

2 commentaires on “Après l'incendie, des premiers secours togolais”

  1. […] Depuis ce drame, sur place, quotidiennement une centaine de personnes au début, une vingtaine encore aujourd'hui, se rend à la maison familiale Sainte-Monique pour soutenir l'association : les uns, juste pour quelques mots échangés, un message de sympathie ; d'autres, pour offrir un bol de riz ou un bol de maïs. Souvent, ce sont des personnes avec lesquelles VIE n'avait pas de contact particulier. Plus officiellement, le gouvernement togolais, par ses représentants locaux, a apporté une contribution en matériel (vidéo en ligne sur ce sujet). […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

©2024 Association Enfants de l'Espoir - Création graphique : Anaïs Alusse - Conception : Infomaster
magnifiercross linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram