Pour les petits malades de Dapaong

25 novembre 2022
Xavier Lafont

Manger et manger bien... Pour les enfants togolais touchés par le sida ou la malnutrition, voilà qui est primordial, parfois même vital. Nous pouvons, par nos dons - petits ou grands - enrichir la qualité nutritionnelle de leurs repas.

Guérir les malades du sida - dont les jeunes enfants - c'est bien sûr, en première nécessité, les soigner grâce aux ARV (antiretroviral). Mais cela ne suffit pas. Encore faut-il apporter à chacun une nutrition enrichie (maïs, soja, sucre...) pour qu'ils puissent mettre toutes les chances de leur côté pour s'en sortir. Enfants de l'Espoir, alertée par l'un de ses membres fondateurs, l'association Yendouboame, vous invite à soutenir ce projet en ce 1er décembre 2022, journée mondiale de lutte contre le sida.

Pour Emmanuella (9 ans), Koffi (7 ans), Samuel (8 ans), Farahane (3 ans), Ousna (5 ans), Jonathan (13 ans), Shalom (7 ans)...
et tous les autres enfants touchés par le sida et pris en charge par l'association VIE (photos VIE).

Pourquoi s'intéresser aux repas des enfants ?

Parce que le contexte alimentaire du Togo est en ce moment critique.

Voilà ce que Sr Marie Stella, directrice de Vivre dans l'Espérance (VIE), nous écrivait il y a peu : « Avec la crise du Covid, la guerre en Ukraine, les saisons pluvieuses dans la région des Savanes, les prix des denrées alimentaires ont énormément augmenté. Nous sommes confrontés à une nouvelle réalité de famine. »

Juste un exemple : en un an, un bol de maïs est passé de 0,53 € à 1,19 €.

Parce que certains enfants, particulièrement vulnérables, ont besoin d'une alimentation plus riche et mieux adaptée à leurs fragilités.

En particulier,
>> 40 enfants malades du sida accueillis par l'association Vivre dans l'Espérance dans ses deux maisons familiales, Sainte-Monique et Saint-Augustin.
>> et les enfants hospitalisés au centre de soins Maguy pour malnutrition.

JE DONNE POUR LES REPAS DES ENFANTS MALADES *

* Votre don ouvre droit à une réduction fiscale.
Un don de 60 € (60 repas à 1 €) vous coûte 20,40 € après déduction.

Préparation des repas à la cuisine
de la cantine (photo VIE).

Quels sont les besoins ?

Près de 3 000 € par trimestre (11 960 €/an),
pour servir, à la cantine « Yendouboame » du centre de soins Maguy, les repas nécessaires. C'est-à-dire :

en semaine, le repas du soir des 40 petits orphelins de VIE. *
>> Repas à 1€ x 5 jours par semaine x 40 enfants x 52 semaines
= 10 400 €/an, soit 2 600 €/trimestre.

* À midi, le repas est pris à la cantine de l'école "Enfants de l'Espoir" ; les samedis et dimanches, au sein des orphelinats ou en famille d’accueil.

en moyenne, 30 repas enrichis par semaine pour les enfants hospitalisés pour malnutrition.
>> Repas 1€ x 30 repas x 52 semaines
= 1 560 € /an, soit 390 € /trimestre

Ensemble, avec Enfants de l'Espoir, nous pouvons offrir des repas qui fortifient la santé de Jonathan, Farahane, Ousna, Mabelle, Koffi, Samuel, Shalom, Samira, Jean-Claude, Denise, Rebecca, Emmanuella, Isaïe, Mireille... Merci pour eux.

Xavier Lafont, président d'Enfants de l’Espoir

P.S. Un petit message à écouter, envoyé par Mabelle au nom de tous les enfants !


En savoir +

  • Pour éviter une malnutrition chronique chez les orphelins accueillis par l'association VIE, deux cantines ont déjà été créées : celle de l’école « Enfants de l’Espoir », qui assure les déjeuners en période scolaire, et la cantine « Yendouboame » du centre médical Maguy, qui prend en charge les dîners des plus fragiles d'entre eux.
  • Les enfants des villages admis au centre de soins Maguy pour malnutrition, voire en état de dénutrition avancé, suivent un programme de « re nutrition » sous perfusion et des traitements médicaux au service de pédiatrie. Après leur hospitalisation, ils bénéficient d’une récupération progressive avec des repas adaptés et un accompagnement de leur parent.

Vous êtes donateur et vous souhaitez en savoir plus sur l'activité d'Enfants de l'Espoir, 
n'hésitez pas à consulter son rapport d'activité 2021 et le compte rendu de la dernière assemblée générale.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

©2022 Association Enfants de l'Espoir - Création graphique : Anaïs Alusse - Conception : Infomaster
magnifiercross linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram