Aidons-les à s'installer dans la vie active !

2 mai 2024
Xavier Lafont

Ils finissent leur apprentissage et cherchent à démarrer une activité professionnelle. Elles ont besoin de travailler pour s'en sortir. Avec Enfants de l'Espoir, donnons-leur un coup de pouce financier pour leur premier métier ! Être accompagné au tout début, cela change tout.

De deux "publics" distincts, mais qui rencontrent une même difficulté pour se lancer dans la vie active :

  • Les jeunes de l'association Vivre dans l'Espérance - notre partenaire au Togo - en formation professionnelle. Ils sont apprentis en maçonnerie, menuiserie, couture, tissage, peinture, travail du staff, mécanique auto, professions industrielles... les domaines sont divers et correspondent aux souhaits et aux compétences de chacun.
  • Les mères de famille vivant avec le VIH et les familles d'accueil d'enfants vulnérables. Pour ces dernières, souvent en extrême pauvreté, malgré leur générosité de cœur, accompagner une personne touchée par le sida n'est possible que si on les aide financièrement par des micro-crédits.

Voici deux vidéos pour comprendre les difficultés auxquelles se heurtent ces jeunes et ces adultes.

Sr Marie Stella, directrice de VIE, explique en quelques mots comment l'association togolaise accompagne chaque jeune apprenti en finançant :
- sa scolarité et les contrats avec les maîtres d'apprentissage ;
- puis sa première installation : avec la location d'une chambre et d'un atelier pendant six mois, le temps pour le jeune de faire ses premiers pas de pro.

-----

Cathérine Danhour, chargée des "activités génératrices de revenus", détaille le mécanisme des micro-crédits mis en place par VIE pour permettre aux personnes malades et aux familles qui accueillent des orphelins d'acquérir une autonomie financière. Autonomie d'autant plus valorisante, qu'il s'agit principalement de femmes.


L'association Vivre dans l'Espérance, pour aider chacun selon sa situation, débourse des sommes modestes à l'échelle individuelle. Mais multipliés par le nombre de jeunes et d'adultes qu'elle accompagne, ces montants sont en définitive importants et difficiles à assumer... C'est là que vous, nous, association Enfants de l'Espoir, pouvons donner un coup de pouce précieux !

  • 8 000 € sont nécessaires pour financer 29 contrats de jeunes en apprentissage et la première installation de 49 jeunes diplômés.
  • 12 000 € seraient souhaitables pour abonder un fonds de roulement - géré par Vivre dans l'Espérance - permettant de verser des micro-crédits à 100 personnes ayant besoin d'être soutenues pour leur activité professionnelle.

    > NB : le fonctionnement du fonds de roulement suit un cercle vertueux ! Les micro-crédits sont remboursés par leurs bénéficiaires quand l'activité est lancée et ces remboursements sont utilisés à nouveau en micro-crédits pour d'autres personnes en besoin de soutien.

Votre générosité, si fidèle, permet de faire de si grandes choses ! Alors d'avance, un grand merci pour votre réponse à cet appel. Très cordialement.

Xavier Lafont, président d'Enfants de l’Espoir

* Photos et vidéos VIE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

©2024 Association Enfants de l'Espoir - Création graphique : Anaïs Alusse - Conception : Infomaster
magnifiercross linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram