En route vers Pâques

10 mars 2021
Sœur Marie Stella
En tournée dans les villages de la région des Savanes (photo Anaïs Alusse).

Le 18 février dernier, premier jour du carême, Sr Marie Stella envoyait sa lettre aux bienfaiteurs, donateurs, volontaires, etc. Malgré l’épidémie de la Covid-19, ici comme là-bas, chacun tente d’accompagner au mieux les actions de terrain.

Dapaong, le 18 février 2021

Très chers amis, associations,
parrains, marraines, familles et paroisses,

« La charité se réjouit de voir grandir l’autre c’est la raison pour laquelle elle souffre quand l’autre est en souffrance » (Fratelli Tutti, pape François, n° 183). En ce premier jour du carême nous nous retrouvons tous dans cette belle phrase du Saint-Père sur le sens de la charité qui nous unit. Carême signifie quarante jours de combat spirituel qui nous emmène à la joie de l’espérance, de la Résurrection du Christ notre Seigneur. Un temps fort de prière, de partage, de jeûne, de conversion dans une charité inventive.

Oui, ce carême est très spécial et nous envoie les uns vers les autres, riches comme pauvres à nous ouvrir, à nous porter, à nous soutenir en ces temps difficiles que nous traversons tous avec la réalité douloureuse du Covid-19. Par ces mots, nous voulons vous redire toute notre proximité avec vous dans la prière et l’affection.

-- o --

Prendre soin malgré le confinement sanitaire

En février, pendant trois semaines, les églises ont été fermées et toutes les rencontres au marché interdites dans notre région des Savanes, en raison de l’augmentation du nombre de personnes contaminés [NDLR : ce n'est plus le cas aujourd’hui]. Cette situation a aggravé la situation précaire de nos bénéficiaires dont la prise en charge est devenue plus compliquée. Les paysans ont vu leur commerce quotidien rechuter à cause du manque de moyens de conservation, nos patients ont eu du mal à venir jusqu’à nous. Et nous avons dû recommencer les tournées de soins à domicile et la distribution des kits alimentaires.

-- o --

Fêter la fin de l’apprentissage de nos élèves en couture

Aujourd’hui, 18 février, nous faisons la remise de 10 machines à coudre à nos jeunes filles et garçons qui ont terminé leur formation en haute couture à l’atelier de couture Miss Déborah.
> Détails et photos dans l’article publié sur le site.

-- o --

Veiller à la prise de médicaments des enfants

Depuis deux mois 40 enfants et quelques jeunes des maisons d’accueil Saint-Augustin et Sainte-Monique viennent partager un repas convivial à la fraternité chaque soir, dans le but de mieux suivre leur prise de traitements et surveiller leur alimentation. Car tous avaient commencé à rechuter en raison de la mauvaise observance de la prise des médicaments. Cette nouvelle réalité a créé un bonheur inouï aux enfants qui ont vécu le confinement de mars à juillet derniers et nous adressons notre profonde gratitude à tous ceux qui nous appuient dans le fonctionnement de la cantine de ces enfants.

-- o --

Cantine et bus scolaires

« Chaque goutte d’eau a de la valeur. » Je ne saurai énumérer tous les petits et grands gestes à notre égard, mais je peux vous assurer que ces gestes ont un impact significatif dans la prise en charge de nos enfants et malades. Souffrez que je vous réitère une fois de plus nos sincères et cordiaux remerciements.

Nous avons reçu de la fondation Denibam [NDLR : fondation suisse active, notamment, dans le domaine de l’éducation et de la santé] les trois quarts des fonds pour débuter la construction de la cantine de l’école des enfants « Enfants de l’espoir ».

Nous avons eu aussi un don spécial pour commencer la cagnotte pour l’achat du bus qui servira à convoyer les enfants à l’école car le bus actuel est complètement amorti. Nous sommes souvent obligés d’utiliser deux voitures pour emmener les enfants à l’école. Nous comptons sur votre charité pour atteindre le prix d’achat et nous adressons d’ores et déjà nos profonds remerciements à toutes les personnes de bonne volonté pouvant nous aider à acquérir ce bus.

-- o --

Très bon temps de carême (temps de prière, de grâce et de partage) à tous, n’hésitez pas à nous envoyer vos intentions de prières sur mon compte email : mariestella22@yahoo.fr ou sur mon compte WhatsApp : (+228) 90 19 75 00 ; elles seront portées par les membres de la fraternité, les enfants résidant dans les familles d’accueil (Saint-Augustin et Sainte-Monique) et les malades.

Je vous embrasse très fort en union de prière. Très fraternellement,

Sr Marie Stella


« Pour conclure cette lettre de carême, j’ai le plaisir de vous annoncer que je suis une fois encore grand-mère d’une petite fille ! »

« Et je vous invite aussi à lire le livre Notre combat nous grandit, qui retrace nos vécus quotidiens. »

> Coécrit par Sr Marie Stella et Sophie Laurant, grand reporter à l'hebdomadaire « Pèlerin ». Préface du Pr Marc Gentilini (Éd. Bayard, 240 p. ; 16,90 €).

Pour les dernières nouvelles de Dapaong 
Les amis de Sr Marie Stella.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

©2021 Association Enfants de l'Espoir - Création graphique : Anaïs Alusse - Conception : Infomaster
magnifiercross linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram