« Travaillons au bien de tous »

13 mars 2022
Sr Marie Stella
"Portrait de famille" du personnel du centre Maguy à la rentrée 2020 (photo VIE).

Grâce aux lettres qu'adresse régulièrement Sr Marie Stella aux amis, bienfaiteurs, parrains, marraines et partenaires de l'association Vivre dans l'espérance, l'information sur les avancées et changements à Dapaong circule. Extraits de sa dernière missive.

« "Aime et dis-le par ta vie", c'est avec ces paroles de saint Augustin que nous venons vous rejoindre pour dire merci à chacun pour tout ce que vous êtes et faites pour nous.

Bientôt un service de cardiologie au Centre Maguy

Inauguration du centre de santé Maguy
Le centre Maguy le jour de son inauguration. Que de chemin parcouru depuis... (photo VIE).

Le projet du service de cardiologie prend peu à peu forme et nous nous organisons pour sa mise en route dans le courant du mois de mars 2022.
L'association VIE (Vivre dans l'espérance) a procédé au recrutement du nouveau personnel à certains postes et plusieurs nouveaux membres ont intégré notre famille de VIE. Nous en sommes très contents même si la charge salariale demeure grande et lourde. Nous sommes toujours en recherche d’un nouveau psychologue.

Le sourire de trois nouveaux venus

Ali et Élise (photo VIE).

À Sainte-Monique et Saint-Augustin, nous avons reçu deux enfants de la même famille venant du Nigéria vers Lomé à la recherche d’une famille d’accueil, tous deux non scolarisés et sans papiers de naissance. Élise, la plus jeune, a 5 ans et Ali, son frère aîné, est âgé de 8 ans. Ils sont aujourd'hui bien intégrés dans leurs maisons familiales respectives.

Inès (photo VIE).

Le 2 février, nous avions déjà accueilli une jeune fille de 19 ans, Inès, orpheline des deux parents, amenée par une jeune femme qui l’a récupérée au Burkina Faso. Par faute de moyens financiers, elle était partie à la recherche d'un travail pour payer sa future formation universitaire et a heureusement échappé à un réseau de prostitution. Elle est aujourd’hui heureuse d’être à la Fraternité, en stage au centre Maguy comme garde-malade, le temps que nous l’aidions à s’inscrire en université pour l’année académique 2022-2023. Une expérience difficile mais pleine d’espérance. Elle a été accueillie comme une sœur par tous les enfants des trois maisons.

... mais aussi des larmes

(Photo VIE)

Le 14 février, nous avons dramatiquement perdu un de nos enfants. Désiré avait 14 ans ; il était brillant en classe (souvent deuxième) ; il est mort à la suite d’un malaise qui a duré deux longues heures. Situation souvent difficile à accepter...

Avec nos intentions de prière pour lui et sa famille, nous pensons aussi quotidiennement à l'Ukraine et nous nous joignons aux suppliques du monde entier pour que revienne la paix dans tous les pays en guerre.

Je ne puis terminer ce message sans reprendre les paroles du pape François en ce début de carême : "Ne nous lassons pas de faire le bien, car, le moment venu, nous récolterons, si nous ne perdons pas courage. Ainsi donc, lorsque nous en avons l’occasion, travaillons au bien de tous" (Gal 6, 9-10a). »

Sœur Marie-Stella Kouak


Deux mois marqués par plusieurs visites et rencontres

• En janvier, une délégation du diocèse de Cambrai.
• Du 30 janvier au 6 février, trois représentants de l'association Comme le colibri.
• Le 3 février, Mgr Mark Gerard Miles, nouveau nonce apostolique près le Bénin et le Togo, venu visiter la maison Sainte-Monique.
• Début février, Gilles Koura, responsable de la fondation Mérieux pour continuer la réflexion et le travail déjà entrepris sur le projet « Mère / Enfant ».
• Début mars, la présidente et des membres de l’association Maminou, arrivés avec un petit lot d’ordinateurs pour les étudiants.

Pour nombre d'entre eux, l'occasion de transmettre lettres et messages des parrains et marraines aux filleules et filleuls.
> Pour toute démarche de parrainage : « Je parraine un enfant ».


Pour les dernières nouvelles, rendez-vous sur la page Facebook
 Les amis de Sr Marie Stella.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

©2022 Association Enfants de l'Espoir - Création graphique : Anaïs Alusse - Conception : Infomaster
magnifiercross linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram